Manuel des tunnels routiers

Vous êtes ici

4.2. Les acteurs de l'exploitation des tunnels et leur coopération

La gestion du processus de transport routier est une tâche très complexe et qui l'est d'autant plus lorsqu'il s'agit de transport routier dans un tunnel. Cette complexité est due, en partie, au fait que les compétences et pouvoirs nécessaires à la gestion des tunnels relèvent de différents services. La qualité des échanges entre les différents intervenants est donc clairement un atout vital pour une coopération équitable et efficace en vue d'une bonne gestion du trafic et des incidents. La coordination est généralement confiée aux autorités locales ou centrales qui coordonnent le processus et qui se basent sur les résultats de travaux qui ont été approuvés par l'ensemble des acteurs.

Les principaux acteurs devant coopérer dans ce contexte sont :

  • l'exploitant du tunnel,
  • les autres exploitants du réseau routier qui doivent être informés en cas de fermeture du tunnel ou de restrictions de trafic pour assurer une gestion du trafic commune sur l'axe ou le réseau concerné,
  • les autorités administratives nationales et locales à qui les rapports doivent être transmis conformément à la réglementation en vigueur,
  • le propriétaire du tunnel (s'il ne s'agit pas del'exploitant du tunnel) qui doit également rester informé,
  • les services publics (pompiers et services de secours, police routière, services médicaux...) avec lesquels des plans d'intervention coordonnée doivent être établis afin qu'ils puissent intervenir de manière coordonnée et efficace sur tout type d'incidents,
  • les autres sous-traitants (nettoyage, maintenance, dépannage, etc.)

Le Rapport technique 2007R04 "Guide pour l'organisation, le recrutement et la formation du personnel d'exploitation de tunnels routiers" définit plus en détails les tâches d'exploitation.

Références

No reference sources found.