Manuel des tunnels routiers

Vous êtes ici

4.3. L'organisation de l'exploitation

Les tâches d'exploitation pourraient être considérées comme étant similaires pour une grande partie des tunnels, même si l'organisation interne des entités responsables peut être très différente en fonction du pays et que les différentes tâches peuvent être gérées soit par l'exploitant, soit par d'autres organismes.

Dans certains cas, une seule organisation gère tout le personnel nécessaire.

Dans d'autres cas, les tâches d'exploitation peuvent être partagées par plusieurs organismes publics et privés. Parfois, le propriétaire du tunnel et l'administration routière peuvent confier à différentes organisations publiques ou privées l'intégralité de la construction et de l'exploitation du tunnel et/ou des tâches d'exploitation spécifiques (par exemple : confier les interventions de maintenance à des sous-traitants).

Les mesures planifiées pour la gestion des incidents peuvent être différentes, en fonction des réglementations nationales et également des exigences locales propres à chaque tunnel. Par conséquent, l'organisation de l'exploitant ou de la police routière chargée de l'exploitation peut être différente.

Même si le contexte varie beaucoup d'un pays à l'autre, en règle générale, la structure de l'exploitation est organisée en trois groupes principaux :

  • le personnel d'exploitation chargé de la gestion de l'exploitation et de l'assistance à l'usager,
  • le personnel technique chargé de la construction et de la gestion du tunnel (génie civil et équipements),
  • le personnel administratif.

Dans de rares cas, le personnel d'exploitation comprend en interne des agents qui assurent les premiers secours:

Le Rapport technique 2007R04  définit plus en détails dans son chapitre 4 "Personnel d'exploitation: tâches et moyens" l'organisation de l'exploitation.

Références

No reference sources found.