Manuel des tunnels routiers

Vous êtes ici

2.4. Évaluation du risque

Par le passé, dans beaucoup de pays, la conception de la sécurité des tunnels routiers a en grande partie été basée sur des règlements normatifs et des directives. S'il était répondu aux prescriptions applicables des directives appropriées le tunnel était considéré comme sûr.

Cette approche normative a cependant quelques points faibles :

  • Même si un tunnel remplit toutes les conditions de réglementation il contient un risque résiduel qui n'est pas évident et pas spécifiquement abordé.
  • Une approche normative définit un certain niveau de l'équipement de tunnel etc., mais n'est pas adaptée pour prendre en considération les conditions spécifiques d'un tunnel individuel. En outre, lors d'un incident grave, la situation est complètement différente d'une exploitation normale et une grande gamme de situations différentes dépassant l'expérience opérationnelle existante peut se produire.

Par conséquent, en plus de l'approche normative, une approche basée sur le risque - appelée évaluation des risques - peut être employée pour prendre en compte les caractéristiques spécifiques d'un système de tunnel (y compris véhicules, usagers, exploitation, services de secours et infrastructure) et leur impact sur la sécurité.

Divers types de risque peuvent être pris en compte dans une approche basée sur le risque, tels que l'impact sur un groupe spécifique de personnes (risque sociétal), ou sur une personne individuelle (risque individuel), la perte de propriété, les dommages à l'environnement ou à des valeurs immatérielles. En général, les analyses de risque pour les tunnels routiers se concentrent sur le risque sociétal des utilisateurs de tunnels qui peut être exprimé comme nombre prévu de décès par an ou comme une courbe en diagramme F-N montrant la relation entre la fréquence et les conséquences (en termes de nombre de décès) d'incidents possibles en tunnels.

L'évaluation des risques est une approche systématique pour analyser les ordres et les interdépendances dans des incidents potentiels, en identifiant les points faibles dans le système et en mettant en évidence des mesures d'amélioration possibles. Trois étapes caractérisent le processus d'évaluation des risques:

  • Analyse de risque : l'analyse de risque est concernée par la question fondamentale : « Qu'est-ce qui pourrait se produire et quelles sont les probabilités et les conséquences ? ». Elle implique l'identification des risques et l'évaluation de la probabilité et des conséquences de chaque risque. Une analyse de risque peut être effectuée d'une manière qualitative ou quantitative ou comme une combinaison des deux. Deux familles d'approches conviennent aux tunnels routiers :
    - une approche basée sur un scénario, qui analyse un ensemble défini de scénarios appropriés, avec une analyse distincte pour chacun,
    - une approche basée sur un système, qui étudie un système global dans un processus intégré, y compris tous les scénarios appropriés influençant le risque du tunnel, donc produisant des indicateurs de risque du système entier.
    Pour des analyses de risque basées sur les systèmes, les méthodes quantitatives sont de pratique courante. Les probabilités d'incidents et leurs conséquences pour différents indicateurs de dommages (par exemple en termes de décès, de blessés, de dégâts matériels, d'interruptions de service) et le risque qui en résulte sont estimés quantitativement, prenant en compte les facteurs appropriés du système et leurs interactions.
  • Évaluation du risque : l'évaluation du risque est orientée sur la question de l'acceptabilité et de l'examen explicite des critères de sécurité. En d'autres mots l'évaluation des risques doit donner une réponse à la question « Est-ce que le risque estimé est acceptable ? » Pour une évaluation systématique des risques des critères de sécurité doivent être définis et il faut déterminer si un niveau indiqué de risque est acceptable ou non. Des critères d'acceptation doivent être choisis selon le type d'analyse de risque exécuté. Par exemple, des critères liés au scénario peuvent être mis en place pour évaluer les résultats d'une analyse de risque basée sur un scénario, alors que des critères exprimés en termes de risque individuel (par exemple probabilité de décès par an pour une personne spécifique exposée à un risque) ou de risque sociétaal (par exemple ligne de référence dans un diagramme F-N) peuvent être appliqués pour une analyse de risque basée sur des systèmes. Il y a différentes méthodes d'évaluation des risques : elle peut être faite par comparaison relative, par une approche de rentabilité ou en appliquant des critères absolus de risque. En fait, dans la pratique, ces différentes approches sont souvent combinées. Les principes importantes d'une évaluation des risques ainsi que des stratégies d'évaluation des risques pouvant être mises en pratique sont présentées dans le rapport technique 2012 R23FR "Pratique actuelle de l'évaluation des risques dans les tunnels routiers".
  • Planification des mesures de sécurité : si le risque estimé est considéré comme non acceptable, des mesures de sécurité supplémentaires doivent être proposées. L'efficacité (et également la rentabilité) des mesures supplémentaires peuvent être déterminées à l'aide de l'analyse de risque pour étudier l'impact sur la fréquence ou les conséquences de différents scénarios. La planification de la sécurité doit répondre à la question « Quelles sont les mesures les plus aptes pour arriver à un système sûr (et rentable) ?

L'organigramme simplifié sur le schéma 2.4-1 illustre les étapes principales du processus d'évaluation des risques.

Fig. 2.4-1: Organigramme de la procédure pour l'évaluation des risques

L'évaluation des risques des tunnels routiers permet une évaluation structurée, harmonisée et transparente des risques pour un tunnel spécifique, y compris en considérant des facteurs d'influence appropriés et leurs interactions. Les modèles d'évaluation des risques fournissent une bien meilleure compréhension des processus liés aux risques que les concepts simplement basés sur l'expérience ne pourraient jamais réaliser. De plus, ils permettent l'évaluation des meilleures mesures de sécurité supplémentaires en termes de réduction des risques et permettent une comparaison de différentes alternatives. Par conséquent, l'approche d'évaluation des risques dans le cadre de la gestion de la sécurité des tunnels peut être un supplément approprié à la mise en œuvre des exigences des normes et des directives. Dans la pratique, il y a différentes méthodes pour prendre en compte différents genres de problèmes. Il est recommandé de choisir la meilleure méthode disponible pour chaque problème spécifique.

Bien que les modèles de risques tentent d'approcher la réalité aussi près que possible et essayent de mettre en application des données de bases réalistes, il est important de réaliser que les modèles ne peuvent jamais prévoir de vrais événements et qu'il y a un degré d'incertitude et de manque de netteté dans les résultats. Vu cette incertitude, les résultats de l'analyse quantitative de risques ne devraient être pris que comme ordre de grandeur et devraient être appuyés par des études de sensibilité ou similaires. L'évaluation des risques par comparaison relative (par exemple d'un état existant à un état de référence d'un tunnel) peut améliorer la robustesse des conclusions mais la définition du tunnel de référence devra être établie avec soin.

Les principes de base et les composants importants des méthodologies d'analyse de risque sont présentés dans : Rapport technique 2008R02 "Analyse des risques pour les tunnels routiers".

Ce rapport présente également une enquête sur les méthodes utilisées en pratique ainsi qu'une série d'études de cas.

Les diverses approches à l'évaluation des risques sont présentées et discutées dans le rapport technique 2012 R23FR intitulé : «Pratique actuelle de l'évaluation des risques dans les tunnels routiers". Ce rapport inclut également les dernières avancées concernant les méthodes d'analyses de risques.

Ces deux rapports, qui présentent les fondamentaux d'une analyse des risques, sont complétés par des cas concrets d'évaluation de risques, fournis dans le rapport 2016R35FR "Retour d'expérience en matière d'incidents significatifs dans les tunnels routiers".

Références

No reference sources found.