Manuel des tunnels routiers

Vous êtes ici

9.3. La résistance au feu des équipements

En terme de résistance aux hautes températures, les équipements du tunnel et les câbles peuvent être classés comme soit résistants au feu, soit non protégés.

Les équipements protégés et les câbles ayant différents niveaux de résistance au feu comprennent, par exemple :

  • les câbles résistants au feu capables de résister à une température de 950°C pendant 3 heures (spécification CWZ);
  • les câbles LS0H: 250°C pendant 3 heures;
  • les ventilateurs: 250°C pendant 1 ou 2 heures.

Les équipements non protégés tels que la signalétique routière, les caméras et les haut-parleurs ont des températures de fonctionnement en général jusqu'à 50°C et sont susceptibles de tomber en panne à des températures relativement basses. Ces équipements comprennent :

  • les luminaires : verre laminé (fluorescent) ou renforcé (SON), les corps en alliage d'aluminium ou en acier (températures de fonctionnement pour les luminaires SON en général autour de 120°C)
  • la signalétique routière : écrans en polycarbonate, corps en acier inox
  • les caméras : lentilles, corps en aluminium
  • les haut-parleurs : polyester renforcé avec du verre (GRP).

Les températures critiques pour les matériaux utilisés pour ces équipements non protégés comprennent :

  • les matériaux à base de polycarbonate fondent à des températures autour de 150°C et s'enflamment à des températures autour de 300-400°C;
  • étanchéité au silicone : températures opérationnelles en général jusqu'à 200-250°C;
  • verre : les températures opérationnelles pour le verre renforcé vont en général jusqu'à 250-300°C, des fissures peuvent apparaître à des températures au-delà de 600°C;
  • alliage d'aluminium : ramollit à 400°C et fond à 660°C.

Toutes les attaches utilisées pour fixer les équipements aux structures doivent être prises en considération vis-à-vis de leur comportement au feu.

Références

No reference sources found.