Manuel des tunnels routiers

Vous êtes ici

8. Équipements et systèmes

Dès lors qu'ils dépassent une longueur de quelques centaines de mètres les tunnels sont dotés d'équipements qui visent à garantir la sécurité des usagers, en situation normale ou en cas d'incident.

Afin de réduire les risques d'accidents et d'en limiter les conséquences éventuelles, mais également pour préserver un niveau de confort adéquat pour les usagers, une grande variété d'équipements peuvent être installés. Le Chapitre 7 "Le coût de l'entretien" du rapport 05.06.B traite des équipements des tunnels routiers et le Chapitre 3 "Conception et remise en état des tunnels routiers urbains" du rapport 2008R15 donne des détails sur la conception et le renouvellement des équipements.

Une quantité importante d'énergie électrique est nécessaire pour alimenter les équipements installés dans le tunnel. Les systèmes d'alimentation électrique (Paragraphe Alimentation électrique) doivent fournir suffisamment d'énergie dans des conditions d'utilisation normale comme dans les situations d'urgence. Cela signifie également que, même en cas de coupure de courant, certains dispositifs doivent alimenter au moins les équipements absolument nécessaires. L'état de ces équipements doit également être surveillé. Dans cette optique, il est possible d'installer un système de contrôle-commande (Paragraphe Systèmes d'acquisition de données, de contrôle - commande et de supervision (SCADA)).

Le premier type d'équipements concerne les systèmes de communication et d'alerte (Paragraphe Systèmes de communication et d'alerte). Il comprend les systèmes utilisés pour vérifier régulièrement les conditions dans le tunnel et également pour informer l'exploitant d'un danger éventuel ou d'un accident. En plus des systèmes de surveillance et de contrôle du trafic (Paragraphe Systèmes de vidéosurveillance et de contrôle du trafic), certains systèmes de détection peuvent être installés. Ils comprennent la détection automatique d'incident et la détection de fumée/d'incendie. Ces informations peuvent également émaner directement des usagers, par le biais d'un bouton-poussoir d'alarme ou de postes d'appel d'urgence. Ces derniers permettent également la communication entre les usagers dans le tunnel et l'opérateur du poste de contrôle-commande. Il est utile pour l'opérateur de disposer d'informations supplémentaires concernant la localisation, le statut des personnes, etc. mais également de fournir des informations aux personnes dans le tunnel. Ce type d'équipement comprend également des systèmes permettant d'alerter les usagers dans le tunnel ou de coordonner les interventions. Des haut-parleurs et la radio-retransmission des fréquences FM grand public, des fréquences de l'exploitant et de celles des services de secours peuvent être utilisés à cet effet.

Afin de garantir le confort des usagers et de réduire les risques d'accidents, il est important d'assurer une bonne visibilité et de réduire la concentration des polluants. Pour cela, un système d'éclairage adéquat (Paragraphe Éclairage) et un système de ventilation (Paragraphe Ventilation) sont nécessaires. La ventilation est également cruciale en cas de situations d'urgence, car elle influe à la fois sur la progression des incendies et sur la propagation des fumées. En fonction du trafic et de la longueur du tunnel, la ventilation peut être uniquement naturelle, uniquement mécanique, ou mixte naturelle et mécanique (c'est-à-dire naturel en conditions normales et mécanique en situations d'urgence). Un autre élément permettant de gérer les risques est la signalisation (Paragraphe Signalisation). Elle est importante pour signaler les éventuels obstacles ou dangers mais également pour aider à trouver les issues de secours, les boutons-poussoirs d'alarme, les extincteurs, etc.

En cas d'accidents, des équipements sont nécessaires pour éteindre les incendies. Ils comprennent des équipements de lutte contre l'incendie à disposition des usagers et des équipes de secours dans le tunnel (Paragraphe Équipements de lutte contre l'incendie destinés aux usagers et aux équipes de secours) ainsi que des systèmes fixes de lutte contre l'incendie (Paragraphe Systèmes fixes de lutte contre l'incendie), qui se déclenchent automatiquement. Dans ce type de situations, des barrières (Paragraphe Barrières) sont essentielles pour empêcher les usagers à l'extérieur du tunnel d'entrer dans le tunnel en cas d'accident.

Contributeurs

Ce chapitre a été rédigé par le groupe de travail 1 et le groupe de travail 4 du comité C4 (2008-2011) dans lequel :

  • Antonio Valente (Italie) était chargé de la coordination du travail
  • Jean-Claude Martin (France) a rédigé le paragraphe "Alimentation de puissance en énergie électrique", le paragraphe "Surveillance et systèmes de contrôle-commande", le paragraphe "Systèmes de communication et d'alerte" (sauf les parties 8.3.4 et 8.3.5.), le paragraphe "Éclairage", le paragraphe "Systèmes de surveillance et de contrôle du trafic", le paragraphe "Signalisation" et le paragraphe "Barrières".
  • Arthur Kabuya (Groupe de Travail 4 : Belgique) a rédigé le paragraphe "Systèmes de communication et d'alerte" (partie 4 et 5) : objectif de la détection des incendies et des fumées
  • Antoine Mos (Groupe de Travail 4 : France) a rédigé le paragraphe "Ventilation"
  • Art Bendelius (Groupe de Travail 4 : Etats-Unis) a rédigé le paragraphe "Équipements de lutte contre l'incendie"
  • Arnold Dix (Australie) et Fathi Tarada (Royaume-Uni) ont rédigé le paragraphe "Systèmes fixes de lutte contre l'incendie"
  • Fathi Tarada (Royaume-Uni) et Ignacio del Rey (Espagne) ont coordonné et révisé les contributions du Groupe de Travail 4
Références

No reference sources found.